Les coquillages éblouis

Sur un texte écrit par elle à l’issue d’un atelier d’écriture avec une classe de CM1, la compositrice Pascale Jakubowski a écrit une partition où la partie instrumentale est confiée à quatre instruments (deux flûtes, une clarinette et un violoncelle).

Plus de détails

10,00 €

  • Partition en PDF (téléchargement direct)
  • Partition imprimée (envoyée par courrier)

Téléchargement

Fiche technique

Auteur Pascale Jakubowski
Compositeur Pascale Jakubowski
Année de création 2012
Lieu de création Saint-Etienne
Niveau Avancé
Age des enfants 9 à 15 ans
Nombre d'enfants 15 à 40 enfants
Durée 10 mn environ
Notation musicale Conventionnelle
Style Contemporain
Forme Choeur
Nombre de voix d'enfants 1 voix
Langue Français
Style vocal Chanté
Récitant Enfant
Accompagnement Instrument
Enfants instrumentistes Corps sonores
Instrumentistes extérieurs Flûte, Flûte, Clarinette, Violoncelle
Contenu de la partition texte + conducteur + parties séparées
Nombre de pages 26
Thèmes Rêve

En savoir plus

Professeur d’analyse musicale au Conservatoire à rayonnement régional de Saint Etienne, Pascale Jakubowski se consacre depuis plus de trente ans à la composition, créant de nombreuses pièces jouées dans les festivals de France et du monde entier. Le catalogue de ses œuvres montre la diversité de son inspiration : musique de chambre, orchestres d’harmonie, chœurs, ensembles orchestraux, musiques électroacoustiques.
C’est après plusieurs rencontres avec elle et les musiciens intervenant à l’école de la ville de Saint Etienne, qu’une commande lui a été faite, son insertion dans la vie artistique locale lui permettant de suivre au mieux la façon dont les enfants dans les écoles s’approprient ces « Coquillages éblouis ».
 
Aspects techniques et pédagogiques
Sur un texte écrit par elle à l’issue d’un atelier d’écriture avec une classe de CM1, la compositrice Pascale Jakubowski a écrit une partition où la partie instrumentale est confiée à quatre instruments (deux flûtes, une clarinette et un violoncelle). Les voix se déploient de façon très fluide, commençant leur intervention de façon fuguée avec les instruments. Une partie intermédiaire, plus atonale, confiée exclusivement aux enfants, apporte une respiration avant une reprise instrumentale qui conduit jusqu’à la fin le chant de façon plus mélodique.
L’écriture est faite pour que les enfants ne soient jamais mis en difficulté. Leurs interventions sont conçues sous forme de phrases mélodiques très proches de la rythmique et des modulations de la phrase parlée. Ils sont très souvent accompagnés par la clarinette en homophonie quand une difficulté se présente (notamment quand le chant fait appel à la gamme hexatonique), et tout écart vocal un peu hasardeux est précédé par une note d’appel de la part d’un instrument.
Informations supplémentaires
Les écoles élémentaires trouveront, avec ces « Coquillages éblouis », une œuvre qui leur permettra une pratique vocale précieuse pour l’éducation de l’oreille, pour la découverte de notions musicales telles que l’écriture en imitation ou la gamme par tons entiers, pour le sens de la phrase mélodique, et bien d’autres richesses encore. C’est pourquoi la pièce nous semble aussi une œuvre précieuse pour les classes de formation musicale qui offriront aux professeurs un lien privilégié entre pratique et enseignement.
 
Biographie de Pascale Jakubowski sur le site du CDMC : http://www.cdmc.asso.fr/fr/compositeurs/biographies/jakubowski_pascale

Accessoires